actualite de Nicolas Milhé

actualités des artistes 
Nicolas Milhé

Agora

jusqu'au 7 janvier 2018

installation de l'oeuvre Agora dans le Patio de l'Université Lyon

Commissaire : Olivier Christin, En résonance avec la biennale de Lyon

> plus d'informations

visuel : Nicolas Milhé, Agora 1/25, 2011 - © Rebecca Samuele, courtesy ...

afficher toutes les actualites document d'artistes aquitaine

entretiens video
Christophe Doucet
par DDAA-EBABX
19•11•2012

actualités documents d'artistes aquitaine et reseau DDA

LES DOSSIERS

Mis en ligne (juin 2017): Vincent Carlier

Mis à jour (septembre et octobre 2017) : 

Jane Harris et Yves Chaudouët

 

 

FOCUS 

Partenariat avec l'Agence culturelle départementale de Dordogne-Périgord pour l'édition d'un tiré à part au sein du magazine Culture(s). Le premier artiste choisi est Franck Eon, avec en couverture du n°7, une image extraite de la vidéo La vérité est dans l'habitation.

 


etudes et recherches
 

Créé en 2013 avec l’université Bordeaux Montaigne, le module « études et recherches » de Documents d’artistes Aquitaine a pour objectif de rendre compte des recherches portant sur les expériences menées par ou avec des artistes contemporains (plasticiens) de la région Aquitaine, depuis le début des années 1960 jusqu’à aujourd’hui. Les trois prochains textes seront en ligne en janvier 2015.

Derniers textes parus :

textes
 

afficher toutes les actualites document d'artistes aquitaine Anne-Marie Durou vu/e par Fabienne Alexandre-Chapin juin 2015

Dans cette approche du travail d'Anne-Marie Durou, je m'appuie sur les oeuvres Fiction et Grande Mâche, ainsi que sur la série des Mercurielles. Ces pièces constituent les repères d'une recherche par ailleurs contenue dans la série de dessins Memento Mori et la série Cités. J'emploie à dessein le terme de recherche – quête de l’invention - car celle-ci s’exerce tout au long d’un parcours marqué par le compagnonnage de l'ingénieur et la richesse de l'intuition. L’œuvre contraint à regarder en face un monde en mutation ...

afficher le texte complet : Fabienne Alexandre-Chapin