VALENTINA PLAYS THE BATTERIE FRAGILE   

10", 45rpm, white vinyl + Digital Album
300 exemplaires
Released October 13, 2017, éd. Un je-ne-sais-quo, 2017 
Valentina Magaletti : Sticks, brushes and mallets
Yves Chaudouët : Batterie Fragile (courtesy collection FRAC Aquitaine)
Brice Kartmann : Recording, mixing, mastering

> consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La connaissance des sourceséditions Actes Sud, juillet 2017, Arles 

Postface : Véronique Terrier Hermann
Couverture : Photogramme extrait de Transports Davignon (2017)
Courtesy Frac PACA

 

"Été 2017, Yves Chaudouët présente son film Transports Davignon dans le cadre des Rencontres d’Arles. Pour le dire vite, ce petit livre raconte comment il en est arrivé là.

Artiste indisciplinaire s’il en est (peintre, graveur, auteur, photographe, cinéaste, "installateur", quoi encore ?), Yves Chaudouët fait feu de tout bois, oeuvre de tout questionnement – et il a commencé très tôt à se poser des questions, dans un balancement syncopé et joueur, une sorte de cache-cache mental, qui n’a jamais renoncé ni à l’image, ni à la narration et encore moins au(x) langage(s).
Dans ce texte à la fois compagnon et miroir déplié du film, l’auteur chatouille la posture de l’artiste avec la pudeur de l’humour pour dévoiler ses secrets de fabrication – comment le film vient à l’artiste certes, mais aussi comment l’art a pris l’homme comme la mer d’autres.
Ainsi la confidence se fait-elle singulière cartographie intellectuelle et sensuelle, visite privée joyeuse et généreuse. Une invitation, une rencontre."

 

> Consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Essai La Peintureéditions Actes Sud, janvier 2015

 

"Essai La Peinture est une étude des rapports entre ce qu’on voit, ce que chacun décide de faire et les coulisses de la création. La peinture de portrait, sorte d’achèvement de la quête d’Essai La Peinture, devient ainsi métaphore des décisions que chacun prend face aux choix que lui soumet la destinée, incarnée ici par le modèle."

 

Du point de vue du personnage, c’est un roman initiatique. Le « je » commence le livre par des confidences qui pourraient être celles de l’auteur, dans une sorte de mise en abyme. Grâce à l’art, tout au long de son voyage, il s’allège. D’abord il s’envole, puis se posera transformé, ce qui lui vaudra un temps d’être « sans-papiers » et inquiété par la police. Au fil des chapitres, le livre voit émerger une figure littéraire autant que picturale, esthétique autant qu’éthique, comme si le personnage-narrateur profitait du temps du livre pour passer du « je » au « il ». De mon point de vue, c’est un essai à propos de la création artistique. Mais le genre de l’essai, comme précédemment celui de la conférence dans mon ouvrage Conférence concertante, devient prétexte à une nouvelle oeuvre. Je m’intéresse ici à ce qui motive mes recherches, les influences, les doutes, les repères mais aussi, plus généralement, à ce qui articule l’art d’aujourd’hui et les conditions de sa production.Yves Chaudouët

 

> Consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Films, éd. Manuella Editions, novembre 2012, Paris

 

Edition de 20 exemplaires

4 reproductions couleur, 12 reproductions noir et blanc, 16 pages, 13,5 x 19 cm

 

"Il suffit d'un pli pour faire un livre, d'un mouvement pour faire un film. Films, c'est quatre livres de quatre pages, qui composent chacun, en quatre photographies, une petite cinématographie. Autant de saynètes qui, dans leur épure, laissent place à l'imaginaire et au vagabondage poétique."

 

> Consulter le site de l'éditeur

 

 

 

Montagne de chevet d'Yves Chaudouët, collection 2012, Ergastule, Nancy 

pierre-ponce, peinture phosphorescente et métal

 12 x 6 x 11 cm - 20 exemplaires

 

> Consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence Concertante, éditions Actes Sud, 2008

CNAP / Centre national du livre

 

"Quand j’écris cette conférence, je dessine. L’auteur charge quatre acteurs d’expliquer ce qu’il fabrique. Or, les conférenciers, au lieu d’évoquer leurs sujets, se mettent à les incarner, se métamorphosant en autant d’animaux, de champignons et d’algues, de souvenirs ou de transports, de paysages et de détectives anglais."

 

> consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le jardin avec François, Editions Actes Sud, 2008


"Dans son jardin de banlieue, François, seul avec une tondeuse à gazon et un nain de jardin, parle. Il raconte des histoires, prononce des sentences qui semblent lui être dictées... "

Ce texte est mis en scène et présenté à Dijon à partir du 14 mars dans le cadre du cycle "Dehors" organisé par le théâtre Dijon Bourgogne.

 

> consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inaliénable, éditions Actes Sud / CIAV, 2006
Coécrit avec Yann Grienenberger
Photographie de Frédéric Goetz

 

"Une histoire à deux voix née d’un projet de création et d’installation de créatures luminescentes, poissons, étoiles et invertébrés, dans l’environnement inquiétant de la profondeur des abysses."

 

> consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Filméditions Actes Sud, 2003, Arles 
Postface : Jean-Marc Huitorel

Traduction : Simon Pleasance

 

"Les monotypes d’Yves Chaudouët traversent une infinité de formes figuratives, des moyens de transport aux silhouettes, aux missiles ou aux salles de cinéma, pour trouver ici un rythme dynamique."

 

> consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Où allons-nous ? Que faisons-nous ?, éditions Actes Sud, 2003

d'après John Cage.

Postface : François Piron

 

"Yves Chaudouët traduit et s’approprie le texte pour quatre voix de John Cage, qui postule que nulle perception nette de nos expériences n’est possible ; la vérité se trouve dans une imbrication de gestes, de pensées, de souvenirs, de hasards."

 

> consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

My Truck is a Boat, Éditions Incertain Sens, 2000, Rennes

[14 pages], leporello, offset quadrichromie, 13 x 13 cm (format plié)

1200 exemplaires, ISBN 2-914291-04-3, 6€ (épuisé).
Publié avec le soutien du service culturel de l'université Rennes 2

     

"Le bateau qui fait la navette entre St Vaast la Hougue et l'île de Tatihou doit être amphibie, à cause de la rapidité de la marée dans cette rade. Le déplacement possible ou empêché et les moyens de transport sont les sujets de prédilection de l'auteur, ce qui explique sa sympathie toute particulière pour ce bateau-camion, bloqué quelques heures sur le fond de la mer. Yves Chaudouët était à bord le jour où, pour la première fois de sa carrière, un de ses pneus a crevé. La forme du livre-dépliant organise les photos qu'il a pris en une structure narrative complexe, ouvrant, par là même, diverses perspectives sur l'événement.

 

> Consulter le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Late Late Blues, 1994

Recueil de sept pointes sèches et sept aquatintes originales reliées